Témoignage de Julie et Jean-Benoît

Nathalie Guirlande Barlow-Nadeau et Erika Guirlène Barlow-Nadeau, arrivées le 19 décembre 2006.

Nos deux beautés des Caraïbes s'épanouissent de façon magnifique, tant par le corps et que par l'esprit. Les jumelles poussent à vue d’œil, elles patinent, elles font leurs lacets, elles parlent le français et l'anglais, elles blaguent, elles s'amusent, elles s'éclatent, elles mangent comme quatre, elles parlent comme huit, ce sont des colosses d'un mètre, des géantes à fossettes, et leurs parents sont gagas d'amour et de tendresse et de folie.

Notre plus grand regret sera certes de n'avoir pu aller passer la semaine à Port-au-Prince pour les chercher. Les circonstances ont voulu que nous ayons dû choisir l'escorte. Mais ce n'est que partie remise. Quoi qu'il en soit, leur santé éclatante et leur robuste condition psychologique à l'arrivée témoignent d'une attention soutenue de la part de madame Alcide et de son équipe : il est évident que nos filles ont beaucoup reçu pendant leur long séjour à Chœur d'enfants. Elles demandent régulièrement de revoir les photos de leurs amis à la crèche et évoquent encore le souvenir de Marilou (une de leurs nounous). Coup de bol incroyable: leur ami de la crèche, Michaëna, vit maintenant à six rues de chez nous et elles jouent ensemble toutes les semaines !

Bien que notre créole soit assez schématique, nous avons tout de même appris assez de nos deux ti-mounes pour vous dire : « Kimbé raide ! »










Julie et Jean-Benoît, officiellement parents aujourd'hui de Nathalie Guirlande et d'Érika Guirlène


Retour aux témoignages