Notre mission

  • Dans le respect des lois et règlements de l'adoption et de l'immigration promulgués par les gouvernements du Québec et du Canada ;
  • dans le respect des lois et règlements du pays de l'adopté ;
  • dans le respect des principes liés aux droits des enfants d'avoir des parents,

La corporation Accueillons un enfant joue le rôle d'intermédiaire entre les personnes ou organismes d'un pays étranger et les Québécois évalués positivement et désireux d'adopter un enfant abandonné ou orphelin.

La corporation Accueillons un enfant est une association sans but lucratif agréée uniquement pour le Québec. Malheureusement, nous ne pouvons répondre aux demandes d'autres pays. Pour adopter un enfant depuis un pays autre que le Québec, voir la liste des associations.

Notre histoire

Les origines de la corporation Accueillons un enfant remontent au début des années 70 alors qu'elle œuvrait principalement en milieu anglophone sous l'appellation « WELCOME A CHILD », sans structure véritable. C'était à ce moment l'affaire de deux ou trois couples qui, par leur connaissance personnelle du dossier de l'adoption internationale, facilitaient l'adoption d'enfants étrangers à des couples qui leur en faisaient la demande.

Pendant cette période d'une dizaine d'années, il s'est réalisé environ quatre cents adoptions d'enfants étrangers par des couples du Québec avec l'aide des quelques personnes bénévoles qui opéraient sous l'appellation précitée. Devant l'ampleur que prenait le dossier de l'adoption internationale, ces personnes ont décidé de se donner une meilleure structure organisationnelle.

La corporation AUE voyait donc le jour en avril 1980 et lors d'une assemblée générale tenue le 15 juin 1980, ses membres fondateurs adoptaient officiellement ses statuts et règlements. Depuis ce temps, la Corporation a continuellement révisé ses objectifs et règlements à la lumière de son expérience et des besoins de ses membres, tout en contribuant à favoriser, chaque année, l'adoption de plusieurs enfants haïtiens par des couples du Québec.

L'organisme fut un des premiers à être reconnus par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour agir à titre d'intermédiaire en matière d'adoption internationale. Depuis sa fondation officielle, plus de 2000 adoptions ont été réalisées par son intermédiaire.

À la fin des années 80, AUE ouvrait une crèche dans la banlieue de Port-au-Prince, celle-ci fut nommée « Le Colibri ». Cette crèche accueillait les enfants qui y étaient placés par ou avec l'accord de l'IBESR (Institut du Bien-être Social et de Recherches d'Haïti). On leur prodigue les meilleurs soins dans la mesure des moyens disponibles, on s'assure du statut des enfants auprès de l'IBESR et on coordonne la réalisation des étapes et procédures d'adoption dans le respect des lois haïtiennes.

Nos membres

Les parents ayant déjà réalisé une adoption internationale peuvent devenir membres actifs et voter lors de l'élection du Conseil d'administration ou y poser leur candidature. Ceux qui sont en voie de réaliser une première adoption internationale peuvent également participer aux activités de l'organisme à titre de membres associés. Toute personne peut devenir membre en payant une cotisation annuelle.

Membres du Conseil d'administration

Nancy Couture - Conseillère
Marie-Josée Dulac – Secrétaire
Sylvie Gauthier – Vice-Présidente
Stefan Laforce – Conseiller
Tamara Léa Louis - Conseillère
Isabelle Lemoine – Présidente
Marc Thibeault – Trésorier